jeudi 22 juin 2017

Info: Ce Samedi 24/06, aux "halles aux sports Joseph Delteil" près de la piscine du paichairou à Carcassonne à 15H, inauguration de la partie réservée aux spéléos.
Exercices diverses sur cordes. J'espère au....frais!
Avec un nom pareil en hommage à l'auteur du génial:" Jésus 2", interprété par Jean Claude Drouot, je me dois d'y étre....
Pour ceux qui sont par là....

dimanche 18 juin 2017

Philippe Jarlan
Samedi 17 et Dimanche 18 Juin: Escapade climatique en Ariège.
Pour fuir cette canicule horrible et sans fin....
- Samedi: Après 9H30 au port de Lers, dans le Vicdessos, retrouvailles de Philippe Jarlan, une vielle connaissance et ancien membre de la SSP, et responsable de la SSAPO. Jean Marc Apers ("boubou"), ancien compagnon d'aventure au Picos de Europa en 1991,d'une autre Club ariègois. Et parmi tous ces anciens combattants, un peu de jeunesse: Anais, participante du camp Mounégou 2016 et.....28ans au compteur.....Dans le massif du mont Ceint au sud du port, et presque au sommet du mont Bataillé, travaux sur deux départs trouvés par Philippe. Appelé dans son CLUB: "prospector"....et qui connaît cette zone comme le fond de ces poches. Sur le flanc d'une belle dolinette, s'ouvre le ffs 51 (rien à voir avec la fédé mais avec le lieux dis!). Le départ très étroit n'effraie pas la fildeférqiue Anais, et après un semblant de désobstruction elle ce lance dans l'inconnu. Elle descend un beaux petit puits, mais il semble bouché par une trémie.15m à coté un autre départ m'interpelle depuis le début. Et mon testeur d'air (le tabac pour la science...), ne me laisse plus aucun doute: une aspiration conséquente signale une entrée haute. Rien de plus normal vue la situation et la canicule qui arrive (même là!!). Travaux plus sérieux à celui là. Qui vas nous livrer une petite salle cahotique. Finis le beaux calcaire blanc de la surface, et ce cahot est assez vilain d'aspect. Par contre, l'aspiration est devenue monstrueuse et s'enfile dan une mince fissure coté droit, et au fond le long d'un plafond d'aspect plus encourageant. A poursuivre pour les amateurs locaux de desob. en altitude. Ce massif de très bel aspect semble ingrat à explorer, malgré de belles surprises (évidemment dues à "prospector"!), qui à même déniché un grand puits derrière un départ insignifiant. Un bon moment de convivialité inter-club et inter-régional, à renouveler de temps en temps.TPES:6H. Pot de l'amitié au bistrot de l'étang de Lers.
- Dimanche: Rentrée à 10H15 dans le "tube", entrée principale du Gouffre Georges avec Anais. "pti jack" et "aza", nos deux chiens, vont partager la même laisse. Magnifique descente dans ce trou exceptionnel. Une promenade bienvenu après la journée éprouvante de la veille et enfin au frais!
C'est de la classique grand luxe avec: cordes en place sur équipements irréprochable. Aucun soupçon de gadoue. Mais ce qui me marque le plus avant les volumes majestueux, c'est le marbre blanc travaillé par l'eau.... Arrêt vers les -250m. A deux et sans connaître le trou, l'on choisis l'option priorité à la prudence....Remontée sans histoire, même si la raide galerie des feuilles est bien glissante et casse patte. A renouveler aussi. Mais avec un habitué du lieux et en forme optimum. C'est une proposition que je fais aux membres du CLUB, qui veulent faire une grande classique sportive...
TPST:4H. Et l'on est presque expulsés par le souffle monstrueux qui fuse du tube d'entrée. ça ce n'est pas un "courant d'air à la riton"!Rearrét obligatoire au bar, car la déshydratation nous guette. Et chacun rentre chez soi en ce promettant de garder contact. Pour info: la zone est à 1H50 de voiture en roulant pépère de Alet.

dimanche 11 juin 2017

Grosse chaleur sur la Tyrolienne

Samedi 10 juin 2017
Rallye des Corbières
Equipe du bas : François, Olivier B, Olivier M, Denis

Début des passages vers 8h. Les 1ers ont droit à des arrivées "musclées" en rapport avec leur gabarit associé aux poulies jaunes, réservées par la suite aux petits gabarits.
Temps de descente : 24 s pour 290m, soit 43,5 km/h en moyenne, sachant que les poulies jaunes allaient nettement plus vite. Les arrivants sont en général super contents de la descente et nous remercient. Quelques costauds avouent avoir eu les chocottes, bravo aux plus jeunes (12ans) dont beaucoup de filles.



Arrivée : la corde jaune freine et bloque (derrière lui). La blanche est celle de traction.

On ne chôme pas : Olivier B au frein; pour les 3 autres, il faut avaler la corde de retour à mesure que la tyro baisse, puis tracter ou faire tracter le concurrent s'il est costaud, se pendre pour le décrocher et relâcher la corde en douceur (descendeur mieux que demi cab qui vrille). Alternance  de phases de passages et de pauses.
A partir de 10h, grosse chaleur sous et sur la tyrolienne . A l'ombre sous la bâche de fortune, la t° monte à 43°...
François et Olivier M

Olivier B sous son petit arbre


Descente de Sophie, Jeanne puis  François et Steve que je vais remplacer là-haut.


video


Démontage à 18h.
TPES : 12h
La voie facile
ateliers escalade à l'ombre
Entre deux groupes
Hervé vas sauter
Il faut s'adapter aux gabarits....
Ouf!
Pierre vas sauter
Vendredi 9 et Samedi 10 Juin 2017: Derniers préparatifs et Rallye.
Derniers préparatifs. Olivier du GRIMP à la manoeuvre.

Vendredi: une équipe mixte: pompiers, spéléos, assoc du rallye pour la retention tyro et les sauts pour les encadrants. Une douzaines de participants. Quoi à signaler......La CHALEUR!
Tout baigne, et pas que dans la sueur. Et pour les premiers qui passent avant détente de la corde.....ça vas vraiment trés vite! C'est la première fois que je ainsi la sensation de voler....Avec la détente, la réception pose des problèmes techniques à résoudre. Arrivée de Denis et Sophie. Soirée et nuit un peu en ordre dispersé. Certains restant sur le site. Je monte à Mouthoumet chez Laurent et un de ces gites. Arrivée de Christophe, Héléne et leurs enfants.
Samedi: levé matinal pour le jours J. Peut étre que Laurent seras une synthèse de toute l'opération. Je parlerais de ce que j'ai fait: équiper plus de 120 personnes avec l'aide précieuse de Hervé, Sophie, Jeanne et Olivier Vernéde. L'on est relativement à l'abris de la canicule horrible qui sévit en milieu de journée. Alors que d'autres vont avoir l'impression d'avoir été enfourné et sortirons de la.....rotis à point!!!!L'équipe escalade est privilégiée, les pieds dans l'eau....et à l'ombre. S'il n'y a que deux refus d'obstacles sur la tyro, quasiment personne n'arriveras en haut des voies d'escalade. Trop difficile pour du grand public néophyte. Qui ont ensuite eu l'énorme mérite de crapauter et faire d'autres épreuves sous ce soleil sahélien...Plusieurs enregistrent une moyenne de: 43 degrés!!!!
Démontage en fin d'aprem de tout le gros du matos.
Repas et féte le soir au village.

mercredi 7 juin 2017

Enquète:
En reprenant l'inventaire matos pour la préparation Rallye, je constate les disparitions suivantes:

- Casques: N°7 et N°12
- Harnais : N°16.

Si quelqu'un a des idées ou vue passer ça, c'est sympa de m'en informer.
Autre remarque: en passant au local à Trassanel, je n'ai pu que constater une fois de plus que un assez nombreux matos était restitué.....non lavé!
Le plus élémentaire bon sens et respect du dis matos, et par la méme du responsable qui s'en occupe et....au delà encore du CLUB, voudrait qu'on le rendre lavé.....
Je ne connait pâs un CLUB Spéléo digne de ce NOM qui ne fait pas ainsi.
Serions nous si sous développés et ras du plafond que ça dans l'Aude??????
J'en ai bien peur!

Le responsable du matos et président d'honneur.
 

mardi 6 juin 2017

Lundi 5 Juin 2017: équipement et essais des voies d'escalade du Rallye, face Ouest de la Tyro.
la face grimpable, avant le canyon.
Avec Laurent, Julio, Pierre et Bruno.
Départ Tyro à l'abris du vent.
Tous les 2 ans....l'on prend les mêmes et l'on recommence...
Bruno, le pionnier de la falaise de Termes.
Je purge une voie facile au début de la crête. Qui seras, il me semble dans le niveaux moyen des participants. Bruno et Pierre ce fond un peu plaisir en équipant plus loin dans des niveaux un peu plus "grimpe". Quand je dis équipé, il faut entendre seulement un relais sur 2 points au sommet. Avec Bruno, je répète plusieurs fois ces 3 voies. Lui en basket et moi en "grosses" de montagne. A peu prés les conditions ou serons les participants, qui ne serons pas équipé de chaussons d'escalade...D'aspect péteux au visuel, ce cailloux dolomitique s'avère très dur à percer. Et avec les passages priseux solides. Laurent n'essaye pas, car il ménage l'un de ces doigts qui a salement abîmé au cours de l'opération d'élimination d'un bloc dangereux à l'arrivée tyro.On pourrait rebaptiser cette Tyro: la tyro des doigts! De la gauche vers la droite: une dale facile suivie d'un dévers très "à bras" en 5c. La voie au centre de la face avec un départ technique en 5c+, 6a, traversée à gauche, et un dernier dévers mal commode. A droite, la voie facile en 4c, 5a, mais qui nécessite de bien utiliser les pieds. Il y en aura pour tous les goût.Je débroussaille un peu sous le départ tyro, mais un tronc de genévrier seras à éliminer. A par un vent violent en début de séance, belle journée.TPES:5H

dimanche 4 juin 2017

TGV : Tyrolienne à Grande Vitesse

Samedi 03 juin 2017
Dernacueillette

Pour compléter l'article d'Henri, quelques photos de plus, notamment de l'équipe du haut.

                                   L'équipe au départ : Eric porte les 300m de corde.

                                        Arrivée du paquet de corde sur la zone d'envol.

                         Zone d'envol : le fil bleu est le fil guide pour la tyro. Christophe et Jean-Luc.
                                       Olivier et Laurent (répartiteur supérieur).

                                                      Jean-Luc et Steve.


                                                La corde est prête...

 A gauche, la tyro pour le matos qui descend  à la route. En haut la vraie tyro semble s'envoler.


                                               Essai de suspension à l'arrivée.
Grosse journée d'installation et réglage, 2 passages : vitesse et émotions garanties !! mais arrivée en douceur. Eric, tu peux donner le temps et la vitesse ?
TPES: 8h
Premier essais de suspension. De g. à dr.: Eric, Denis, Sophie.
Samedi 3 Juin 2017: Super équipe pour super Tyro.
Très loin: l'aire d'envol....
Pose de tyroliennes du Rallye pédestre des Hautes Corbières.
De g. à dr.: Denis, Steve et Erc. 
Je covoiture avec Jean Luc depuis Couiza. Sur place sont présents: Laurent, l'organisateur, Denis et Sophie, Christophe,Eric, François, Jo, Steve et Olivier. Soit 11 participants....sans compter....3 chiens!
François, un spécialiste des tyroliennes.
Avec François je m'occupe de la pose du répartiteur aval. Puis l'on tracte avec moulte souffrances la grande corde de 300m attaché sur le minuscule fil guide (de la ficelle à balles de paille!). Le reste de l'équipe est en haut. Jo sur l'aval de la tyro annexe. Dans une descente il ce froisse une cheville. Le renfort salvateur de Steve à la traction corde nous soulage les mains, qui vont être à la fête aujourd'hui...La tension ce fait, je trouve, bien plus facilement que les autres années. La longueur et l'élasticité qui en découle doit expliquer ça.Puis les essais avec des sacs lestés de cailloux sont un peu cahotiques: le premier avec une corde frein arrête, il nous semble, le sacs trop tôt de l'aire d'atterrissage. Trop rapprochée, le kit s'explose presque sur le cailloux saillant devant l'arrivée! La troisième position essayée, intermédiaire aux deux autres, me gratifiée.....d'un bon découpage de la main gauche, malgré des gants. Pour prévenir le risque d'excès de freinage, je l'avait pas mis la corde dans le descendeur! Et la poulie utilisée était une rapide! Laurent finis par trouver la solution par un renvois sur un autre arbre et l'utilisation du descendeur en frein. Malgré ça, l'arrêt ce fait trop prématurément, et il faudra une corde supplémentaire pour amener les personnes jusqu'à leur dépose. Puis la pluie qui était prévue surviens avec un peu de retard. Mais ceux qui n'ont pas prévu de protection n'ont plus qu'à aller ce protéger dans les voitures.Le ciel ce dégage et Eric qui trépignait depuis un moment, à laissé momentanément son grand béret à la Casteret pour un casque, et nous fait un saut magistral, caméra à la main! Le nouveaux freinage fonctionne parfaitement. Denis ce fait des émotions fortes en sautant à son tour. Il n'y aura pas d'autres passages faute de temps. Mais le gros du travail est fait. Reste à finaliser la veille de la manifestation. TPES:8H

dimanche 28 mai 2017

Dimanche 28 Mai 2017: L'oreille noire ou cerf n'a pas dis son dernier mot....
Retour en équipe minimaliste par un de ces redoutables weekend longs, qui sont la mort de la vie associative. En tout cas dans le coin....Avec Thierry et Eric. En 31 visées relevé topo du parcours principal.Thierry qui est rapidement passé de la lampe Arras à la plaquette "custom duo", passe cette fois ci de l'antique "chaix" au miniaturisé "disto X"!Et ne s"en plein pas. Sortie multi activité, Eric passant devant pour reposer les connecteurs et contrôler la fiche d'équipement. Et je choisis les points pour Thierry. Malgré la clémence des températures, l'on finis par avoir presque froid en fin de séance. Une compréhension qui commence à s'affiner de cette complexe cavité. J'ai mon explication personnelle sur les ventilations:
- De 0 à -15, un fort souffle doit provenir de la trémie formant le fond de la doline.Et peut être du départ en haut de la doline.
- L'étroiture ouverte en bas du P16, aspire fortement, alors que nous ne retrouvons pas cette aspiration à aucune des extrémités. Qui soufflotent péniblement...
- En remontant derrière en récupérant la corde et amarrages du fond, je localise une lucarne prometteuse à ouvrir à mis P20. Si l'aspiration si enfile il pourrait bien il y avoir un réseaux parallèle allant bien plus profond. Donc l'on décide de laisser les cordes sans connecteurs jusqu'à ce mis P20...Je dis bien si enfile, car je n'ai pu faire mes test habituels.....mon briquet tout neuf tombant en lambeaux à la sortie de sa boite!Pour Eric, la galère viens de ces bottes dont une semelle à décidé de ce décoller!
Si si les trous propres existent!
L'aventure continue et pourrait nous réserver de belles surprise dans ce calcaire de rêve....
le disto X....une révolution....
TPST:7H30
Le critérium et la gomme qui chauffent....

Vendredi 26 Mai 2017 le soir: Participation au rassemblement spéléo CAF à Tautavel.
malgré les apparences peu de monde...
Pas vraiment de commentaires à faire. Bonne retrouvaille avec quelques collègues audois et perpignanais. Mais dans l'ensemble une ambiance peu "spéléo", mais plutot "spéléiste", assez consommateur....Un grand bravo aux équipes locales qui ont fait un travail monstre d'équipement en fixe de plein de cavités. Avec une marque de corde quasiment différente par trou!Mais dans l'esprit est ce bien de la spéléo, ou l'on vas équiper soit méme avec son matos et sa fiche d'équipement????
pub involontaire....
D'ailleurs aux excellents films projetés le soir par notre Alain vidéastre....il y avait....3 pelés dans la salle!

matos tout beaux tout neuf.....

dimanche 21 mai 2017


ci dessus: photos de Etienne
Navette nocturne
Très fructueuse collaboration pompiers-spéléos
La nouvelle garde prend la relève!
Les manoeuvres= beaucoup d'attente....
la précieuse intendance pompiers
Samedi 20 milieu de journée au Dimanche 21 Mai le matin: Barnum secours à la Caudières, plateaux de Sault.
C'est déja mieux....
Je laisse le soin de faire les commentaires par des plus pointu que moi en secours.
Avec Cyril élargissement d'une lucarne à -40
Simplement quelques photos de cette excellente manoeuvre, toujours en collaboration avec nos collègues catalans. Que l'on peux remercier ici.