mercredi 29 mai 2013

Du nouveau sous le Roc de Nitable

17 Mai en solo puis 25 Mai 2013 avec Hervé et Jean Claude

Retour sur le dernier secteur non reprospecté après la crue de Mars dernier dans la vallée du Sou : celui des résurgences du Roc de Nitable. Celles-ci avaient rendu leur verdict après les colorations de Février : un réseau bien développé existe sous le Roc. Restait à savoir comment l'atteindre...

Je commence la prospection par visite au Liadou : le trop plein a bien coulé mais pas encore de courant d'air et pour cause : l'eau sort encore avec un bon débit quelques mètres en dessous. Je continue par la zone des sources annexes 200m en amont. Les colorants y étaient sortis en force avec un décalage de 12h environ. Effectivement le trop plein existant dans ce secteur a remodelé le sous bois : lit de torrent de plusieurs mètres de large. Je remonte le cours temporaire sans trop d'espoir mais je m'aperçois bien vite que le site de la sortie d'eau a changé : un trou s'est ouvert un peu plus haut dans l'éboulis plus près de la barre rocheuse en place.
Je crois m'illusionner un instant en sentant de la fraîcheur dans les jambes mais une fois accroupi, plus de doutes, le trou souffle distinctement...Troisième découverte du printemps dans le secteur, et deuxième d'importance après le trou de Caulière.

 Trou souffleur ouvert par la pression de l'eau

 Lit de torrent de plusieurs mètres de large dans le sous bois

Beaucoup plus haut (plus de 100m) mais à l'aplomb du trou souffleur il existe une courte grotte connue depuis longtemps traversant un éperon rocheux. C'est signe qu'il y a eu du passage d'eau souterraine dans les temps anciens sur ce secteur. Je revisite rapidement cette cavité pour l'occasion.


  Traces de karstification anciennes recoupées par l'érosion. Les signes de primo-creusement en régime noyé sont évidents malgré l'altitude actuelle.


Après cette petite visite, je retourne vers l'éboulis soufflant pour faire un premier diagnostic du travail à effectuer. La tâche ne s'annonce pas mince : la roche en place est encore 6 mètres devant et la pente est forte; il y a du vidage d'éboulis en perspective avant d'arriver sur le dur, au moins 10M3 !...

Retour sur les lieux le 25 Mai de retour de Millau avec Hervé et Jean Claude pour débuter les hostilités. Il pleut, il grêle, il fait froid. Le trou s'est mis à aspirer.
On se relaye toute la journée à la tâche, les pauses n'excèdent pas 5mn sous peine d'onglée sévère. La désob ressemble à celle de Pitche Roc. Arrêt vers 17h, nous commencons à trouver de gros blocs avec des vides. Il faudra encore une journée comme celle-là pour arriver à la roche en place en paroi gauche et avoir un fil conducteur. Il y aura de l'étayage en perspective mais le site est magnifique pour organiser quelques désobs-grillades estivales.


Le chantier après quelques heures de travail
 

Pour cet été, entre le trou de la Pause, celui de Caulière et ce dernier, si on ne fait pas de la première honnête quelque part, je ne m'y connais pas...

mardi 28 mai 2013

Les Catalans à l’Embuc

 
Dimanche 26 Mai 2013
Embuc Cabespine TPST / 9 heures
Jean Marie + Alain (SSPCV) Joseph, Francisco, Muria, Magda
Faute de pouvoir visiter Gaubeille nous allons vers l’Embuc
Départ vers 10 heures. Descente et balade. Séance photo assez rapide. Nos Cantalans doivent rentrer sur Barcelone.
La remontée est plus épique. Joseph s’épuise dans la partie étroite. On avait prévu une poulie et une nouille au cas ou…
Nous sommes massés sur le palier à mi-puits. Alain au dessus l’encourage « tu veux que je t’allège du kit ? Fixe le à la nouille »
On n’entend pas la réponse mais le désormais habituel bruit d’un kit qui s’envole dans un puits qui rebondit et s’écrase au fond…
Je redescends et constate les dégâts : fracture du trépied et l’appareil photo semble plongé dans le coma !
Remontée, Joseph a fini par passer. Les autres le suivent plus facilement.
Magda me crie « libre » je débute l’ascension. En plein effort : chute brutale : je me retrouve 50 cm plus bas … Au fractio du dessus Magda est toute surprise avec l’anneau du mickey pendant dans le vide. L’écrou d’un des goujons s’est dévissé et est tombé. La corde frotte un peu partout. Pas vraiment agréable comme situation. Heureusement Alain bricole une dèv de fortune. Voilà pour répondre à Henri sur l’équipement.
Sortie à 19 heures. Je ne sais pas quel souvenir garderont nos invités de cette visite : angoisse du puits étroit ou heureux de s’en être sortis ?
(photos si l’appareil de Joseph sort du coma)

photo de Josep













Trou du Mystère… x années après

 
Samedi 25 Mai 2013
Trou du Mystère Trassanel IV Trassanel
TPST : 10 heures
Jean Michel, Guillaume, Sylvain, Pierre, Dominique, Jean Marie + Alain C. (SSPCV)
Départ vers 10 heures.
2013 05 25 Trou du Mystère (2)   2013 05 25 Trou du Mystère
Oui, on part bien pour une sortie spéléo
Descente et visite du IV sans problème. Les entonnoirs ne sont pas plein d’eau comme je le craignais. La salle des graviers est sèche.
Repas et préparation du matos : seaux à la Masdan, planchettes pour étayer.
2013 05 25 Trou du Mystère (5)   2013 05 25 Trou du Mystère (10)   2013 05 25 Trou du Mystère (13)
Sylvain a cru bon de descendre une antique pioche…
2013 05 25 Trou du Mystère (12)    2013 05 25 Trou du Mystère (7)     

2013 05 25 Trou du Mystère (15)
Action…
L’extraction commence. La technique du sac dans le seau marche assez bien. Mais rapidement les anses pètent, les sacs disparaissent dans la bouillasse…
Pierre doit se demander ou il est tombé…
Au fond de l’égout Sylvain s’épuise sur la lame qui nous avait arrêtés il y a quelques mois. Je le remplace te passe la boue à Dominique. Enfin un caillou propre apparaît ! J’enfonce le pied de biche et une avalanche de galets part sous mes pieds pour s’écraser quelques mètres plus bas. Dans l’eau apparemment. Impression d’être debout sur une clef de voûte en train de céder… Bon, ça finit par tenir !
Reprise de la désob et en quelques minutes un orifice pénétrable se dégage. Un petit ressaut étroit et vertical, assez propre, est visible. Mais le fond est caché. Pas très rassurant. Je ne veux pas me déballonner mais c’est vraiment pas engageant. J’avoue avoir l’idée de proposer le passage à Dominique. Sursaut d’orgueil…C’est étroit mais je débouche sur une faille comme l’avait indiqué Daniel. Sylvain me rejoint comme une bombe. Et là : moment d’émotion : le chantier est resté comme il a été abandonné, il y a ? 15 ? 20 ans ? Par une autre génération de spéléos. Deux gamates, une vielle pile, et même une sorte de gouge métallique définitivement soudée à la paroi par la calcite…
Sylvain part sur la droite, je le suis au début : faille remontante, le haut a été explosé. Par un pétard de fête sans doute, vu l’étroitesse. Je le laisse décrire.
A gauche : faille descendante. Jean Michel (qui nous a rejoint avec Dominique et Guillaume) s’enfile quelque peu et remonte avec peine. Sylvain va plus loin. A lui de décrire également.
J’ai omis de préciser que la faille est tapissée d’une boue liquide et collante qui nous enrobe comme du chocolat sur des profiteroles.
2013 05 25 Trou du Mystère (21)
La remontée est coriace malgré l’échelle souple. Nous retrouvons Alain et Pierre qui se sont abstenu.
Je mets ma combi dans le sherpa prévu à cet effet : je la pèse le lendemain : 4kg800…
Remontée pépère ; Pierre peaufine son initiation au passage de fractio. C’est autre chose après 10 heures sous terre dont plusieurs à trimballer des seaux. Jean Michel s’abstient de nous décaniller avec son kit. Sylvain par contre met un point d’honneur à tenir sa réputation. Il se gauffre en marchant dans Trassanel II mais je ne suis pas témoin de la glissade.
Nous ressortons satisfaits d’avoir retrouvé l’antique chantier. Il y avait bien du courant d’air malgré la faible amplitude thermique. Nous y retournerons à l’automne en espérant que ce soit plus sec ; et si possible par une chaude journée.




















lundi 27 mai 2013

Sortie Photo-vidéo du samedi 25 mai 2013

TRAOUC DE L'EMBUC

Rédaction de la fiche : Alain Faure
Participants : Alain Malric - Marie Pages - William Bondouy - Daniel Constans - Alain Faure - Olivier Coquelet
TPST : 9 h 
Photos : Olivier Coquelet
Descente vers 10 h, on descend sans problèmes jusqu'au bas des puits et on va faire visiter le réseau classique à ceux qui ne connaissent pas. Retour vers "les petits baigneurs" pour déjeuner. On attaque les photos et la vidéo à partir de là. On passe un moment dans le boyau touffu. Ensuite on filme du cheminement, au passage le lustre d'aragonite puis la descente sur corde, la salle au bas des puits. Pour finir cette sortie et boucler l'Embuc on filme la remontée jusqu'à l'extérieur, pas forcément facile. Pas de séquences évidemment au milieu du  puits dans sa partie étroite. On ressort vers 19 h.





  



Accompagnement photos du samedi 18 mai 2013

GROTTE DE ROQUEBLEU

Rédaction de la fiche : Alain Faure
Participants : Matthieu Egels - Béatrice Bébily - Maxime Ferrier - Joël Bergerby - Daniel Briard - Tanguy Carlos - Alain Faure - Alain Malric
TPST : 6 h
Photos : Matthieu Egels

Entrée plutôt tardive passé 11 h. Tour de la salle des schistes, on admire les marbres bleus, puis direction tranquillement le sable et on commence par la salle du bas avec ses galets calcifiés. Casse-croûte au "tigre".
Continuation vers les volcans, Matthieu est débordé...
Poursuite vers la zoubida, extase des visiteurs.
Retour sur le sable et visite de la petite galerie aux aragonites.
Tous le réseau d'entrée sera sûrement pour une prochaine fois en ce qui concerne les photos.
Toujours un vrai plaisir avec cette équipe de Vitrolles que nous avions guidé au Lauzinas.






Sous le signe du CHIEN:Dimanche 26 Mai 2013

A défaut de manger de la grive.....j'annule la sortie au Berger Distrait....because trop de flotte la veille....et l'on se rabat sur....un trou-trou bien sec du Cabardés,à savoir la grotte de l'omelette de Pâques revue avec Etienne 3 Mois plus tôt.Ce trou était l'une de nos découverte des années 90,à l'époque de nos recherche acharnée de la suite Ouest de trassanel,autour du méga chantier de désob du Través des Truffes orchestré par maître Daniel.Sont de la partie: Félix,Viviane et Patrick.Si je m'attendait a devoir faire un peu de "purge"sous le ressaut d'entrée au vue des restes décatis de sanglier qu'il y avait la dernière fois,qu'elle ne fit pas ma stupeur, puis ma colère à -3M de tomber sur le cadavre d'un gros chien de chasse!!!!Et pourtant l'entrée avait été soigneusement clôturée par des gros cailloux....d'où acte NÉCESSAIREMENT volontaire!!!La personne qui avait fait le coup connaissait très bien le secteur,car le trou n'est vraiment pas facile à trouver...Mort récente,ce qui nous facilite les manoeuvre d'évacuation à la corde..Puis après grattage bien écoeurant des restes très peu frais du sanglier....
Vous qui lisez ce Blog,qui que vous soyez,si vous pensiez que ces pratiques ignobles,celles de prendre l'intérieur de la terre pour un dépotoir étaient finies.....détrompez vous!!!!La campagne Française recèle encore dans son sein des individus n'étant pas encore arrivé au stade d'évolution du paléolithique inférieur....et qui ne savent pas encore qu'un corps laissé à l'extérieur,soumis aux intempéries,aux charognards et à l'extraordinaire machine à recycler de Dame Nature.....disparaît très rapidement!!!
Au point bas de la première salle continuation de la désob entamée avec Etienne,sans Félix qui nous fait un refus d'obstacle dans l'étroiture en bas du ressaut d'entrée.C'est la première expérience de désobstruction pour Viviane,qui au bout d'un moment ce prend au jeux.Trois tirs en micro intercalé par le casse croûte au soleil (si si....il existe toujours!!).La petite Aza qui a eu la compagnie de Féfé, attendra patiemment pour la deuxième descente....puisque cette fois ci il réussit à déformer suffissement son embonpoint...pour passer...
Perspectives moins embalantes que prévues sur le chantier,qui de salle comblée aboutit aux "diaclases-méandres"typiques du secteur de Trassanel.Pourtant la légére ventilation est bien là...Mais surtout l'absence de trémie,contrairement au Través des Truffes,Trou de la dent.....et compagnie....
A poursuivre à temps perdu (ça c'est comme le soleil....on ne sait plus vraiment si ça existe!!!)
Mr Hubert Sémat,le très sympathique président de la chasse de la commune,et inventeur du trou il y a 20 ans,nous améne en 4x4 sur les lieux....et identifie rapidement le chien....et son propriétaire.....qui est aussi le propriétaire du terrain ou ce trouve le trou!!!Tout s'éclaircit......encore un qui a confondu:droit de propriété....avec droit de polluer..!
TPST: 5H
aza et féfé

dimanche 26 mai 2013

grotte de l omelette de paques
dim  26-05-2013
photos
voici qq photos de cette journee  henri vous racontera  le detail







Millau 2013, la suite

Dimanche 19 mai 2013
Grotte du Coutal (Causse de Sauveterre, commune des Vignes)
participants de la première équipe : Jean Claude B., Geneviève N., Laurent H., Christelle H., Denise B.D., Hervé B., Jean Luc B., Julie B. Une autre équipe du SCA nous suivait, nous les avons retrouvés près du fond.
TPST : 8h

Voici quelques photos :

même le téléphone quasi au fond du trou!


rognons et bancs de silex dans la masse calcaire (chailles)
Grande salle dans la craie, d'où l'on entend le grondement de la rivière


une des plus grosses rivières souterraines des Causses

video