mardi 30 avril 2013

Mardi 30/04/2013
participants : Rémi et Daniel Constans


Petite ballade a la grotte de l'émetteur.



Sortie Photo-Vidéo du Samedi 27 Avril 2013

GROTTE DE CABRESPINE

Participants : Solange et Bastien Bondouy - Alain Malric -Isabelle Mad - Alain Faure - Véronique Rieussec - Cécile Trillou - Olivier Coquelet - Alain Bondouy (à partir de 14 h)
TPST : 8 h
Rédaction fiche : Alain Faure
Photos : Olivier Coquelet

Nous entrons vers 9 h 30 et de suite attaquons photos et films dans la salle des Eboulis.
Le but aujourd'hui est de faire la partie visitée lors des JNS. On finira donc au gobelet des schistes.
Au retour comme on a un peu de temps on fait un tour dans le Vieux Concrétionné. Sortie 17 h 30















lundi 29 avril 2013

Mini première et perspectives pas mauvaises

Dimanche 28 Avril
Trou de la Pause
Participants : Jean Michel, Laurent
TPST : 6h30

Première vraie sortie désob de l'année dans le trou.
Arrivée matinale sur le massif : à 9h nous sommes sous terre. N'étant que deux nous laissons de côté les palans et autres pieds droits destinés à la trémie et filons au fond.
Les conditions pour le chantier sont idéales; pas trop d'eau, courant d'air aspirant constant, beau calcaire bleu et stockage sur place dans le bas du méandre.

Plusieurs volées de trous rapidement percés avec le nouveau perfo nous permettent d'avancer vite : nous ouvrons 4m en 4h. Nous passons dans un élargissement du méandre. Pas de lucarne en plafond mais la poursuite du méandre, toujours d'une horizontalité parfaite au fond, à tel point que l'on peut se demander dans quel sens il a pu couler lors de sa formation (les deux sans doute alternativement).

La suite est engageante, plus large sur plusieurs mètres mais défendue par une étroiture ponctuelle. On s'y essaye à tour de rôle, rien à faire, un becquet mal placé empêche le franchissement. A court d'autonomie (15 trous percés avec un seul accu quand même), on se contentera de regarder pour aujourd'hui : le méandre gagne en hauteur et devient pénétrable dans sa partie médiane (1,5m de large environ au virage suivant). Pas trop moche donc...mais la suite devra attendre un peu, les prochains WE sont pris jusqu'au congrès de Millau.

Au retour je m'aperçois que le débit de l'actif augmente : il ne doit pas faire bon dehors.
Sortie du trou en milieu d'après midi : tout est blanc et il neige à gros flocons (mais oui !). Dernier soubressaut de l'hiver dans ces montagnes. La prochaine fois, le trou devrait être en régime estival.


samedi 27 avril 2013

Sortie au Bournasset

Mercredi 24 avril 2013
participants : Christelle et Laurent

Nous voilà de retour après plusieurs années dans ce chouette trou mais cette fois ci avec une Scurion, ce qui nous permet de mieux voir les magnifiques fossiles. Une balade dans le tourniquet et dans le réseau fossile avec ses magnifiques galeries car ça siphonne au niveau des galeries de sable. Un balisage serait à réfléchir car le trou en vaut la peine mais est paumatoire. A discuter en réunion.

 
TPST : 5h

vendredi 26 avril 2013

Accompagnement Photos Dimanche 21 Avril 2013

Grotte du Lauzinas

Participants : Alain Faure - Roger Parzybut
TPST : 8 h
Rédaction fiche : Alain Faure
Photos : Roger Parzybut

Re-belote pour moi, 2° sortie coup sur coup au Lauzinas, cette fois-ci avec Roger pour faire des photos 3D dans le secteur du lac Vert. Pas évident à 2 seulement, heureusement il a 4 flashes synchro.
Du bon boulot au final.
Quelques photos pour le plaisir mais en 2D évidemment.






Accompagnement visite-photo Samedi 20 Avril 2013

Grotte du Lauzinas

Accompagnateurs : Alain Faure, Véronique Rieussec
Participants : ASN13 + 2 SCMNE et GRAS
Barbier Claude - Matthieu Egels - Béatrice Bébily - Maxime Ferrier - Antoine Ledizes - Joël Bergeby - Sylvain et Mathilde Zibrowins
TPST : 7 h
Rédaction fiche : Alain Faure
Photos : Matthieu Egels

Accompagnement pour le SCMNE en cavité classée dans la grotte du Lauzinas.
Nous leur faisons faire le circuit vers le lac Vert, sapins d'argile puis retour par les lacs des Echos et de la Grande Salle. Beaucoup d'eau dans les gours, remplissage des bottes.
Equipe très sympa. Beaucoup de photos, un échantillon avec l'autorisation de Matthieu.







Projection spéléo Vendredi 19 Avril 2013

Projection Foyer de Douzens

André Capdeville m'avait demandé d'animer une soirée spéléo à Douzens, rendez-vous a été pris pour ce jour.
Aidé par Olivier on installe le matériel spéléo en démonstration puis ordinateur, vidéo-projecteur, sono...
Après un bon repas au resto de Douzens le public arrive pour 21 h.
Projection avec explications du montage informatique sur le monde souterrain.
De nombreuses questions viennent ensuite.
On enchaîne avec le film sur le réseau Capdeville, un bonheur pour les habitants qui connaissent bien sûr André, puis sur la traversée Matte-Arnaude/Cabrespine, amenant encore des questions.
Finalement on repart à minuit.



mardi 23 avril 2013

Trou de la Pause : démarrage de la saison 3

Samedi 20 Avril 2013
participant : Laurent


Premier retour dans le trou en solo après plus de quatre mois de hautes eaux et crues ininterrompues. Il s'agit de voir comment la trémie a supporté le choc et de diagnostiquer la stratégie pour la suite des évènements. Je pars donc léger.

L'actif coule encore bien mais c'est tout à fait supportable en traversant vite les zones sensibles. Partout des traces d'écoulement torrentiel : ça a dû dépoter...
J'arrive à la trémie assez inquiet...premier coup d'oeil...ouf, on dirait que ça a tenu. Le passage est encore ouvert et propre. Beaucoup de sédiments à gauche ont disparu, ce qui a quand même sapé le bas de la pente et destabilisé trois gros blocs dans le passage tout en haut. On pourra jouer du palan pour deux d'entre eux, le troisième devra être stabilisé avec un pied droit depuis la paroi saine (Jean Michel si tu me lis...).

Depuis l'épisode du trou de la Dent, je relativise la dangerosité de ce passage : je contourne donc les blocs décollés et descend dans la suite.
Aucune trace de mise en charge dans l'inférieur, je file au fond accompagné d'un bon courant d'air aspirant, en visitant au passage le chantier au plafond de Guillaume et Jean Mi qui est bel et bien une chaussette sans suite.

L'air est concentré à l'horizontale dans la suite du méandre. Le dernier tir a décollé un très gros bloc à droite. Un découpage à la massette s'impose. Après 15 mn il devient possible de s'avancer pour voir.
La suite fait 1,5m de haut et presque passable en largeur mais quelques bombements gênent. On peut voir une coulée de calcite 3m devant doublée d'un écho significatif semblant venir d'un peu plus haut.
On devrait pouvoir stocker les remblais sur place dans le bas du méandre.
Pourvu que ce soit la suite des galeries derrière le barrage de la grande salle...

Après la découverte de la suite du fossile en 2011, puis celle de la grande salle et le franchissement de la trémie en 2012, la saison d'explo 2013 peut donc commencer, avec peut être, à la clé, la délivrance et la rivière...

TPST : 4H


 Trémie toujours ouverte et nettoyée

Ténèbres en solitaire

Trou de la Dent, tunnel sous trémie

Samedi 20 Avril 2013
Trou de la Dent Trassanel
Jean Claude, Jean Marie + Claire et Pierre en renfort
TPST : 7 heures
2° séance de désob entre l’entrée de la salle des Diamants et la faille de la Guillotine. L’arva donne 6 mètres et quelques à percer sous une trémie colmatée (pour le moment). Ma pire désob : blocs le plus souvent de schiste coincés par des débris de calcite et de la terre bien tassée. Aucun courant d’air. Les tirs sur le shiste sont décevants. Seul le marteau piqueur permet de débiter les blocs. En fin de journée, Jean Claude en pro du percuteur découpe deux énormes dalles que nous n’arrivons pas à évacuer. Heureusement à ce moment Claire et Pierre se pointent et les dalles rejoignent les autres gravats. Avant de partir je montre à Pierre la faille ou Laurent avait failli se faire décapiter et je lui explique notre manœuvre : atteindre cette faille encombrée de blocs instables par un accès sécurisé (d’ou notre tunnel). Je ne sais comment je dois prendre son commentaire : « belle illustration du principe de l’absurde… »
Avant de quitter la faille j’enflamme une dépêche pleine de paille humide. Belle lueur de flamme mais nous ne trouverons aucune trace de la fumée dans les diverses parties de la cavité. C’est le seul point positif. Vers 17h30 l’arva indique : 5.60 mètres. 50 cm de gagnés… Si on enlève plus d’un mètre de faille pénétrable il reste encore 4 mètres à creuser en espérant que la trémie ne nous tombe pas sur la casque… 4 mètres… 8 sorties ?




lundi 22 avril 2013

photos bufo fret 21 avril 2013

photos de la sortie à bufo fret   en complement du commentaire d' Henri  qui a bien résumé la journee
cette grotte est magnifique et super pour toutes les techniques    on a eu droit a tout   ;
fractios  descentes montees  oppositions 
mais aussi de belles  choses a voir  :  meandres  concrétions   belles couleurs   mais   les quelques photos ne vont pas tout "raconter"  .....
 a refaire avec bonheur 









Samedi 20 Avril 2013
Accompagnement au Gouffre géante de Cabrespine
participants :
Groupe Spéléologique Ollioulais (GSO) : Jean Luc LAMOUROUX, Olivier HOUARO, Martin HOUARO, David SANGUINAITI, Mylène COLLIN, Maurice ABATTE, Pierre GOUPIL, Maria BAENA.

Spéléo club de l’Aude (SCA): Patrick GEORGE, Jean Luc & Julie Bénet.

TPST : 8h 30

Après avoir camper la veille prés du parking du Gouffre géant de Cabrespine. Le groupe de 8 spéléos du GSO nous a rejoints à 9h pour le départ de la visite à 9h 45.

Arrivée à la salle des Dômes vers 13h ou nous avons cassé la croute.
Lors de la progression nos amis les Varois ont appréciés les concrétions, et bien entendue vu le niveau d’eau de la rivière souterraine, ils ont goutés la température de celle ci en faisant le plein dans leurs bottes. Les photographes de l’équipe ont fait des innombrables clichés tout au long du parcours.

Comme convenue nous avons visité le réseau N°1 de Capdeville, et le groupe étant homogène et sympathique nous leurs avons fait visite le réseau N°2 ou ils ont admirés : la mouche, les coupelles, la cigogne et bien entendue toutes les aragonites…

Remontée vers 18h 15.

Nous avons bu le verre de l’amitié offert par les Varois, et suite à leur invitation Julie et moi-même on partagée le repas du soir. Un lot de trois bouteilles de vin Rosé a été offert  au club par nos amis, en remerciement de la visite, nous les ouvrirons pour la réunion de 3 Mai.


Dimanche 21 Avril 2013:

Bufo Fret-ballade:
Plus de 4 mois après les "événements"Bugarachiens.....retour dans le ventre de la célébre montagne....
Avec beaucoup de monde....puisque nous serons 12 en tout!Tout le noyeau dur de ces nouveaux membres,que nous formont régulièrement.La cavité s'y préte heureusement très bien,notemment après le remplacement des premières cordes,des 9 MM très confortables,par nos amis du SCM.
Trois cadres pour....9 nouveaux....on ne peu plus idéal,car tout le monde est maintenant quasi autonome.
J'encadre avec Laurent, et Dominique de Narbonne qui a expérience des trous des Alpes,mais découvre ce trou.Nous sommes d'ailleurs les deux seuls....a nous éclairer aujourd'hui a.....l'acéto (ques aco....vont ce demander les jeunes!).Je ferait d'ailleurs la réflexion,que la pratique quasi générale dans le milieu spéléo,en cette année 2013,de sorties méme angagée et avec du monde.....sans cette antique technique.....est considérée comme la norme......au détriment a mon avis de la sécurité en cas de carton!!!Quels sont les groupes qui pour compenser l'absence de "dudule",prennent des bougies longue durée,Je serait curieux de le savoir!!!
Sont sur le parking a l'entrée du village: Fabienne et son fils Thibaud ( le benjamin du SCA:16 ans!) de Puivert,Estelle d'Espéraza,Pierre de Lastours,Joel de la Digne d'Amont,Viviane de Carcassonne,Jean Jacques le seul bugarachois,Denis et Hervé de Thermes.
Laurent rentre en fin de matinée avec Hevé,Denise et Joel.Je suis un peu plus tard avec le reste du groupe.
Tout le monde ce débrouille bien, et ça ne bouchonne pas trop....Après un casse croute aérien en haut du grand balcon, équipé de 2 cordes...visite: Vallée blanche,Riu Fret, et pour le premier groupe jusqu'au premier ressaut ou la corde a été enlevée.Parcours varié et magnifique, que tout le monde apprécie...méme Viviane qui a un peu de mal avec les oppositions...Cette dernière qui a fait des photos va peut étre les passer sur le Blog...Joel je le sent....a chopé le virus...et énormément d'assurance...avec son matos tout neuf!

TPST: 7H10

Arrét au Relais de Patrice autour d'une bière avec:Viviane,Pierre et Jean Jacques.

vendredi 19 avril 2013

Le retour de Peyre Fouillère

participants : Laurent et Gaëtan pour une sortie

La crue de Mars dernier a laissé des traces dans le paysage. Elle avait été largement sous-estimée par les services compétents qui avaient alors insuffisament pris en compte un paramètre important : l'état préalable du karst.
Ce dernier déjà saturé avait alors abandonné provisoirement son rôle régulateur et généré une crue-éclair sur les bassins de l'Orbieu et du Sou, du jamais vu depuis les années 80 (voir le post : météo alerte rouge). Une bonne partie de l'eau provenait de l'intérieur du massif de Mouthoumet. Je me devais donc de reparcourir les principales vallées et exutoires, en particulier celle de Caulière sous la Peyre Fouillère et ses trous souffleurs qui avaient mobilisé l'énergie du club de 1989 à 1992.

Plusieurs fois déjà j'avais recherché des sorties d'eau temporaires vers l'Est du massif, direction vers laquelle il penche naturellement. Sans succès...
J'y suis de nouveau...cette fois les vallées sont propres et dégagées de leurs ronciers et autres bartas impénétrables. Assez rapidement je découvre un thalweg qui a abondament coulé, vraisemblablement plusieurs mètres cube par seconde. Sur la carte, aucune vallée ne correspond. Le palpitant commence à s'emballer pendant que je remonte cette combe. Bingo ! Tout est sorti d'un endroit précis à flanc et en plein calcaire. Mais l'excitation est de courte durée : l'eau est sortie d'un gros éboulis et il n'y a pas de trou.
Si le collecteur de la Peyre Fouillère débouche ici, ce n'est pas gagné pour y entrer.
Je pars prospecter les abords immédiats, en particulier une barre rocheuse située 20m au dessus. Je trouve un petit départ assez moche dans la terre mais bien placé. En frappant sur les cailloux il y a un bruit sourd. Nouvelle montée d'adrénaline...il faut revenir !



départ de trou insignifiant après le premier gratouillage


Retour sur les lieux avec Gaëtan. Après plusieurs heures de boulot on trouve quelques concrétions et enfin la roche mère. On décèle à présent de mieux en mieux un petit echo venant de plus bas mais l'emploi de moyens plus percutants s'avèrera nécessaire.

le trou après élargissement, c'est pas encore très engageant. La roche mère est à droite


Nouvelle virée en solo quelques jours plus tard armé de la barre à mine de compétition : je dégage entièrement l'entrée et peut m'avancer dans la suite jusqu'à un coude. Cette fois ça devient concret.

vue sur la suite après le coude : y'a du creusement !


Le trou descend plein fer vers la sortie d'eau temporaire. Il y a de l'élargissement à prévoir mais ça a vraiment de la gueule. Si un courant d'air s'amorce en allant vers les beaux jours, ce sera probablement le jackpot et la découverte du chaînon manquant entre le réseau de Vignevieille et la source de Caulière. Dans le cas contraire, on s'arrêtera probablement sur de l'eau, beaucoup d'eau...
Vivement la suite !

En bonus une vidéo de la source de Caulière située en contrebas : une petite merveille encore mystérieuse dans ce coin isolé des Corbières à la beauté sauvage :

video


Reprise de la désob

Jeudi 11 Avril 2013
Participants : Gaëtan, Laurent

Après les traçages durant les hautes eaux, il est temps de reprendre les chantiers de Printemps.

Tout d'abord essayer de faire fructifier ce que nous ont appris les crues : je profite de la venue de Gaëtan pour attaquer le trop plein repéré début Mars dans les gorges de l'Orbieu.

Le trou est bien bouché malgré les 100l/sec que j'en ai vu sortir. Pourtant, rapidement, les cailloux tombent sur plusieurs mètres.
Trois bonnes heures de boulot plus tard, un départ s'ouvre vers le bas : il faut équiper pour descendre.

début de l'élargissement


C'est parti...

Bilan : neuf mètres de descente dans un tube en ogive absolument vertical. En bas, ce n'est pas très large et c'est un pont de blocs et de terre qui barre la suite. Il y a de jolis galets calcaires qui témoignent de l'existence d'un réseau probablement lié à la source abondante qui sort 50m en contrebas. Malheureusement il n'y a aucune possibilité de stockage. Il faudra surveiller ce trou cet été pour voir si un courant d'air s'amorce à l'étiage. Sans cette condition, il sera inutile de persévérer.
D'autres opportunités nous attendent...

lundi 15 avril 2013

Sortie Photo (sans vidéo) Dimanche 14 Avril 2013

GROTTE DE CABRESPINE

Rédaction de la fiche : Alain Faure
TPST : 6 h 30
Participants : Cathy Jacquiri - Solange, Alain, William, Bastien Bondouy - Marie Pagès - Jean-Luc et Julie Bénét - Daniel et Rémi Constans - Olivier Coquelet - Alain Faure
Photo : Olivier Coquelet

L'objectif de cette sortie au départ était d'accompagner un petit groupe qui avait fait une demande de visite. On avait convenu d'un renforcement de cette équipe pour faire des photos; au final le groupe s'est désisté et on est une partie de l'équipe photo-vidéo à laquelle se joignent Jean-Luc et Julie pour se familiariser avec le parcours. 
Entrés à 10 h on atteint tranquillement la salle des Dômes un peu avant midi. Casse-croûte. On attaque ensuite les photos, l'optique étant de continuer à enrichir la banque de données pour notre futur livre.
Salle des Dômes, réseau des Crêtes, rivière, Vire, Schistes (gobelet), gours blancs.
Du bon boulot (voir Photos). Beaucoup d'eau et de courant dans la rivière. Le gour sous la vire est monstrueusement plein. La coulée au gobelet est une véritable cascade. On fait bien le plein des bottes dans la rivière. Sortie finalement assez tôt, vers 16 h 30. Merci à Jean-Luc pour la bière....